Egalité tout court d'abord !

Source: RTL-TVI

 

C'est quand même louche de voir le ministre des affaires étrangères belges évoquer l'égalité des sexes comme « 50% » des revendications premières de la révolution. Il passe tout bonnement à côté des ses formes plus universelles et surtout les plus scandées pendant les manifestations qui ont fait peur à ZABA, comme l'égalité des individus (abstraction faite de leur sexe) ou encore l'égalité des chances dans les régions etc. C'est cet astigmatisme de tous les acteurs externes à la Tunisie et opérant sur son sol qui pourrit la vie à notre pays. D'un côté le Qatar et ses Oulémas nous prennent pour un lieu de débauche à nettoyer à l'eau de javel et de l'autre l'Occident qui se prend pour un maître dont nous serions les bons élèves et qui nous demande sans cesse de le surpasser !

 

Cela va sans le dire, les premiers ignorent (ou feignent ignorer) le fait que nous sommes les héritiers des faiseurs de gloire et que notre ouverture d'esprit faisait l'intelligence de nos savants et de nos conquérants et ce bien avant les prouesses d'Ibn Zied. Ils oublient que notre lecture simple et nuancée de tous les événements majeurs qui ont secoués ce monde que nous partageons a toujours été originale et créative. Depuis Ben Achour dont l'étude du Saint Coran défie presque la perfection, en passant par les positions de la Tunisie sur la question palestinienne et ce qui en découle sans oublier la position raisonnable mais juste concernant la guerre du golfe. Ils ignorent qu'ils feraient mieux de nous suivre au lieu de tenter de nous détruire et de détruire ainsi les restes de notre « arabité » souffrante ...

 

Quand aux derniers ils feraient mieux de balayer devant chez eux. Surtout en ce qui concerne l'égalité des sexes. Parce que ce n'est pas la mode unisexe qui résoudra les problèmes de l'inégalité des salaires et des opportunités de carrière de la gente féminine en Belgique et plus généralement en Europe. Ce ne sont pas non plus les inquiétudes de monsieur le ministre qui résoudront l'enfer que vivent les femmes battues en Europe à cause justement de cette foutue inégalité des sexes qui existe bel et bien sur le plan anatomique et contre laquelle les épouses ne sont pas assez protégées par la loi.

 

Ce n'est pas que la situation va bien en Tunisie, nous voyons très bien venir ces barbus sur-excités mais il faut attaquer le problème dans sa fibre porteuse : la misère. Il faut regarder du côté de cette jeunesse perdue qui voit le salafisme comme une sorte de distinction sociale et pour laquelle le « Djihad » c'est du déjà-vu, une partie intégrante du quotidien surtout quand la nature se fâche ou peut-être pour les plus aisés rien qu'en prenant le « bus jaune ». Et c'est bien sur ce plan là qu'il faudrait agir d'urgence : donner la chance à tous les tunisiens d'avoir un vécu décent leur évitera de tomber dans les bras de leurs bourreaux.


 

 

1881

 



14/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres

 
Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs