La Fable de la Troïka

Maître « Nahdhaoui » dans son pays intronisé

Tient en son bec le pouvoir.

Maître « troïkiste » par son odeur alléché

Fait ainsi son oratoire :

 

« Et bonjour monsieur de la « Nahdha »,

Que votre barbe abonde. Qu'elle vous donne de l'ora !

Sans mentir, si vos magouillages

Viennent à bout des sondages

Nous serons pour toujours à l'abri d'un « dégage » ! »

 

A ces mots le « Nahdhaoui » flaire l'hypocrisie.

Et pour soudoyer son nouvel ami,

Lui propose un poste dégarni.

Le « troïkiste » s'en saisit et dit : « Mon bon Monsieur,

J'en voudrais plus, pour faire taire mes émules

Faites moi président et je vous suivrai comme une mule ! »

 

Le sourire jusqu'aux babines le « Nahdhaoui » lui dit :

« Au chevet de ma barbe, l'ami tiens-toi tranquille

Ce sera bientôt la fin de ton semblant d'état civil !

Qui pactise avec le diable adopte sa doctrine

Et qui le fait un jour, courbera toujours l'échine ! »  



11/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres

 
Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs