MAC125

Salut ... Oui toi ... salut !

Viens donc t'asseoir un moment ... dans le sofa rouge là ...

Allez viens ! Tu attends quelqu'un c'est ça ...

A en croire les roses, c'est une femme ?

Oh ... tu sais, ça fait quelques années que je vis ici, dans ce centre commercial.

Je sais reconnaître les rendez-vous d'amour et les déjeuners d'affaire et les gens sympa comme toi ...

Oh ... t'as pas à me remercier, tu sais ... les gens vrais comme toi ça court plus les super-marchés !Tiens, hier soir, la nouvelle assistante se tapait le patron, sous mes yeux, à 4 heures du matin ...

L'autre jour, un barbu s'est jeté du 4ème étage, il est tombé dans le jardin d'hiver ...

Il s'est cassé tous les os mais il n'en est pas mort ...

Et le fou du quartier bijouterie ... celui qui se trimbale avec un poisson et qui cherche la bague ...

Et les putes du deuxième et les flics en civil du rez-de-chaussée et ... et ...

Les gens qui prennent encore le temps d'acheter des roses pour leurs chéris ... ça c'est de l'authentique !

Ah c'est pour votre mère ! C'est la fête des mères ?

Bah oui ... tu sais depuis que ce fichu afficheur digital ne marche plus, je ne sais plus la date ...

Tu sais pourquoi la maman est très importante dans la vie d'un gars ?

Et ben je vais te le dire moi : c'est parce que c'est la première femme avec qui il aura vécu, malgré tout ce que pourrait en penser sa femme !

Un vécu qui remonte aux ères ombilicales ...

Oui ... pour ça oui tu as raison, elles sont toujours en retard mon ami !

Allez je t'offre un petit café, en attendant, tiens je vais même te servir ...

Alors ... je te conseille le moca, le mec de la maintenance vient juste de mettre des capsules fraîches.

Sans sucre ? ça marche !

Non ... non ... j'insiste c'est moi qui offre ! J'ai pas le droit d'en prendre quand je suis en service, mais ... je peux très bien inviter les amis, de temps en temps ...

Comment je fais ? Tu sais quand on fait ce boulot depuis bientôt 20 ans, on en entend des histoires et on en apprend des magouilles.

J'ai le droit à un bug par mois, alors le café que je t'offre, c'est le patron qui paiera demain matin.

Comment je m'appelle ?

T'en penses quoi toi ?

Difficile à dire hein !

Bon je vais juste te dire mon prénom, parce que mon nom de famille s'écrit en binaire et ça va être un peu long à dire: je m'appelle MAC125 : Machine A Café N°125 ...

 

 

pastis51 (2008)



16/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres

 
Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs