post-it

La vie est un long mur vide, sur lequel on vient coller des post-it. Ils sont là posés, pêle-mêle, neufs et fiers ou vieux et recroquevillés. Certains restent pour toujours, d'autres finissent, un jour ou l'autre dans la corbeille de l'oubli. Une expo d'art moderne, en perpétuel vernissage, aux grès du temps taquin et de nos envies les plus enfouies.

 

Ce que nous sommes dans cette vie est-ce que nous laissons transparaître de ce mur, cette vitrine qui nous est propre et qui laisse entrevoir notre propre méli-mélo de ratures au blanco, sur un fond jaune fluo : une succession d'instants immortalisés, mémorisés (et bien déformés par la mémoire), mais toujours affectueusement préservés ... Dans ce tas, ce que nous sommes vraiment nous reste complètement intangible, à part peut-être quelques post-it bien familiers, toujours visibles, quelque soit le point de vue, l'humeur ou le temps ...

 

Ce soir, un spot de lumière vient illuminer une parcelle de mon mur, que je ne connais que trop bien: celle où ton premier post-it fut posé ... Je vois ton nom fuir la lumière du regard et me tourner le dos, comme à chaque fois. Tout en caressant délicatement l'envers de sa bande adhésive, du bout du doigt, je me pose toujours la même question : combien de temps tiendra-t-il encore ?

 

 

pastis51 (22/01/2009)



16/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres

 
Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs