Premier vrai mensonge

Solitude, mon amie sauvage
Te crois-tu nécrophage ?
Pour venir ainsi dépouiller
Un navire en naufrage.

 

Je suis né dans les adages
D'un temps de pluie et de nuages
Et mon âme devenue sage
S'accommode bien de ton sarcophage ...

 

Pourquoi tant d'orages ?
Viens dans mes bras
Comme une vague
Qui embrasse le rivage ...

 

Solitude je te veux
Sans artifices, sans maquillge
Ne fais pas ta jalouse
Je suis ton homme
Depuis des âges.



24/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres

 
Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs