Toc, Toc !

Toc , toc ! C'est moi.
Ou ce qui en reste ...
Ouvre-moi ton coeur,
Juste pour cette fois.
Je suis venu mourir,
Sur le pas de sa porte ...
Et te rendre moi-même
ce que tu ne veux reprendre :
ce sacré mal de toi
qui me ronge le ventre ...

 

pastis51 (11/10/2008)



03/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres

 
Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs