un jour je l'aurai

Même si vos lances me perçaient 
Point mourir par terre vous ne me verrez
et jamais vos chacals ne m'auraient
car pour m'abattre ils devraient s’élever.

Je suis né pour mourir debout
Même si vous me brisiez les os
Car si fierté est en chacun de vous
Dans mes veines elle coule à flot

Dites-vous que je serais toujours là
Je serais la hantise de vos nuits de lilas,
Un jour, ici bas ou dans l'au-delà
Je viendrai vous sonner le glas !

Alors brisez vos lances de fortune
Et rangez donc vos guillotines
Mon horizon est sombre, vous dites ?
Moi je dis : votre messe est dite.

Je suis un chevalier sans cheval à monter,
Un paysan sans terre à labourer,
Une mère sans fils à aimer
Je suis palestinien sans Palestine ...
mais un jour je l'aurai.
 
romeo_verseau (07/01/2004)


20/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres

 
Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs